"Cocktail molotov.", Zilber Karevski.

« Il n’y a pas de capitalisme à visage humain, il n’y a que des cadavres dans une jungle. Il y a du pétrole dans nos réservoirs, et du sang sur la terre battue. L’or noir, l’or rouge. Et l’ordure d’un monde en perdition. »

 « La magie disparue, on se rendait compte qu’on ne savait plus survivre. Et quand l’homme ne sait plus survivre, il tue, juste avant de mourir, parce qu’apprendre à survivre est plus long que tuer pour prendre à l’autre de quoi tenir un jour de plus la guerre civile… »

 « Le fil de fer de mes pensées se noue en marge des mystères. Liberté ? Connais pas. »

Je phosphore dans les abysses.

Je métaphore ou je dévalise et torture l’apocalypse

Son des alizées

Jusqu’à ce que l’éternité s’enlise. »

Les commentaires sont fermés.